Baromètre Stormshield : 1175 vulnérabilités analysées en 2015

Le simple fait d'ouvrir un fichier ou de consulter un site Web peut suffire à propager des programmes malveillants sur un ordinateur. Mais quels ont été les types d’attaques les plus fréquents et leur niveau de gravité en 2015 ? La 1ère édition du Baromètre des vulnérabilités, réalisée par Stormshield, livre les grandes tendances de l’année.

Sur les 1 175 vulnérabilités analysées, Stormshield a constaté que ces vulnérabilités concernent essentiellement les logiciels les plus courants. Ainsi, Adobe Flash a été le plus souvent visé, il a fait l’objet de 325 attaques, suivi de Google Chrome (184 attaques) et de Mozilla Firefox (162 attaques).

Les attaques sont de plus en plus massives et dangereuses. L’analyse de Stormshield a, en effet, permis de constater que 71% des vulnérabilités sont “critiques” et permettent aux pirates de prendre le contrôle de l’ordinateur et 2% des vulnérabilités dites “faibles” pourraient avoir pour conséquence un déni de service. Enfin l’analyse des types d’attaques montre que 60% d’entre elles ont eu pour effet de corrompre la mémoire de l’appareil, 16% ont entraîné des restrictions d’accès et 10% ont permis aux hackers d’accéder aux informations présentes sur l’ordinateur.

Stormshield Endpoint Security a pour but, non pas de reconnaître les souches infectieuses mais d’en bloquer les effets, a réussi en 2015 à bloquer de manière proactive 100% des vulnérabilités critiques lâchées dans la nature. En plus d’identifier et de bloquer les vulnérabilités déjà exploitées ou Zéro Day, Stormshield Endpoint Security a également émis des rapports donnant lieu à des recommandations et indiquant les modifications à apporter pour améliorer la politique de sécurité des entreprises.

Ce baromètre a été établi à partir des vulnérabilités analysées et bloquées par Stormshield au cours de l’année 2015.

Partager sur